Maintenant

Le Roman de la Rue a une durée de vie illimitée : tant que le livre est édité, ou que des exemplaires existent, tant que les personnages du réel et l’auteur sont vivants, tant que la Cabane tient debout, il y a spectacle.
La vraie mesure de son existence sera l’intérêt que suscitera – ou pas, la question du vivre ensemble dans les espaces communs de la ville contemporaine. Une question qui semble atteindre actuellement une nouvelle apogée, perdue entre les problématiques identitaires, communautaires, sécuritaires et artistiques.

L'agenda

La cabane

  • Du 14 au 18 octobre 2017, MALZEVILLE (54), Festival Michtô
  • Du 7 au 10 novembre 2017, METZ BORNY (57), Médiathèque
  • Du 27 novembre au 1er décembre 2017, METZ (57), Résidence en Ecole élémentaire
  • Du 4 au 11 janvier 2018, BREST (29), CNAR Le Fourneau
  • Du 19 au 23 mars 2018, METZ (57), Résidence en Ecole élémentaire
  • Du 3 au 6 avril 2018, LANGRES (52), Résidence en Lycée
  • Du 9 au 13 avril 2018, LANGRES (52), Résidence en Lycée
  • Du 23 au 28 juillet 2018, METZ (57), Constellations
  • Du 23 au 29 septembre 2018, NANCY (54), Ma lettre au boucher.

1/24

Dates à venir

Le chantier de la conception même du Roman de la Rue est un vertige pour qui acceptera de mettre son doigt dans mes engrenages diégétiques : spectacle vivant, laboratoire d’écriture, performance et représentation sont entremêlés en permanence ; il ne faut pas chercher ici de format artistique classique, mais plutôt la création d’un trouble constant entre réel et fiction ; si les extensions du roman dans la réalité sont le Wonderland de Lewis Carrol, le livre Le Roman de la Rue est la porte d’entrée vers l’autre côté du miroir, que le lecteur / spectateur peut franchir selon son désir, et à n’importe quel moment.

Le réel nourrit la fiction qui influe sur le réel.

contact

En consultant la Table des matières à la fin du livre, le lecteur/spectateur aura pour la toute première fois la possibilité de pousser sa lecture intime dans un spectacle vivant à dimension réelle.
Il pourra s’arrêter à la simple lecture, ou choisir de s’impliquer humainement pour pousser le processus artistique. De sa position de lecteur, il aura la possibilité d’activer un levier pour devenir spectateur.
De compléter le « lire » par le « faire », voir « éprouver » ou « vivre ».

Il s’agit là de proposer une nouvelle conjugaison des émotions.
C’est cette mise en abyme de la petite voix de la lecture intime, avec la rue et la ville comme décor, qui donnera le vertige et suscitera des émotions incomparables.

L'auteur

contact

Depuis sa naissance, Nicolas Turon a vécu cent vies différentes, habité quelques 26 adresses dans le monde, laissant venir les imprudences pour construire sa vie comme un jeu de coïncidences.

Depuis quinze ans, il a joué un millier de fois sur scène (Le Troupô, Compagnie des Ô, Les Trois Points de Suspension, La Chose Publique, Sarbacane Théâtre, La 4L infernale, Théâtre de l’Unité, 3rd Wheel Company), écrit et mit en scène (Compagnie des Ô, Les Royales Marionnettes, Floriane Facchini, Sebastien Troendlé, Sarbacane Théâtre, Théâtre en Kit, Cirque Gones, Etincelle prod, Cirque Rouages, Mange-Disque, Zaraband, la Toute Petite Compagnie…), habité et joué avec la rue (boijeot.renauld.turon), créé et dirigé des salles et des festivals (Festival Nouvelles Pistes à Thionville, Môm’Théâtre à Rombas, Centre Europa à Hettange-Grande, Festival de Vézelise et Saint-Julien Maumont), donné des ateliers par centaines (Môm’Théâtre, Centre Europa, POIL Luxembourg, NEST - Centre Dramatique National de Thionville,…), fait de la radio (Les 2 minutes de Nicolas Turon - France Bleu) et a mené des actions ou des mises en scène un peu partout dans le monde (Ecole Nationale du Cirque du Maroc -Shems’y, Québec, Nouvelle-Calédonie, Lanzarote, Ouagadougou, Lituanie, Russie, Allemagne, Suisse, Italie, Belgique, Luxembourg, Autriche, Espagne) ; il écrit actuellement son premier roman, Le Roman de la Rue, pour lequel il a reçu la bourse SACD – Beaumarchais, Ecrire pour la rue.

Il a aussi eu le temps de se faire greffer de l’œil gauche, d’être amoureux d’Elsa, de frôler la mort assez régulièrement et puis finalement, d’être papa.

Contact

contact

L’action Le Roman de la Rue est portée par La Compagnie des Ô

Ancienne École
2, rue de la Paule
57130 DORNOT

+33 (0)6 87 80 18 11
norut@hotmail.fr

Contact Prod
Mata Hari (Lucie Lafaurie), +33 (0)6 73 45 47 26
lucelafaurie@gmail.com

Les cartes de visites du Roman de la Rue ont été réalisées à la main par Christelle Fort / Les Jardins Typographiques, croisés à Le Blanc (36) au Festival Chapitre Nature, un des lieux d’action de l’auteur.